Rameau – Les Indes Galantes

Les Indes Galantes symbolisent l’époque insouciante, raffinée, vouée aux plaisirs et à la galanterie de Louis XV et de sa cour.

Cette œuvre majeure du répertoire lyrique français a été oubliée pendant plus d’un siècle et demi. C’est en 1925 que la 3e entrée (Les Incas du Pérou) a été reprise à l’Opéra-Comique et en 1957 que son intégralité a été remise en scène à l’opéra royal du château de Versailles en présence de la reine d’Angleterre, en visite officielle en France.

Extrait de l’opéra-ballet :

En version de concert :

Publicités

,

  1. #1 par vaillantveilleur le décembre 7, 2011 - 9:31

    « Jamais un vain désir ne trouble ici nos cœurs… »

    C’est magnifique et les paroles rappellent ô combien « les sauvages » étaient tranquilles avant que l’Occident ne s’étendent un peu partout.

    Mention spéciale pour la version concert et la magnifique Magalie Léger.

    http://vaillantveilleur.wordpress.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :